Formulaire de recherche

L’air contenu dans les conduites de vos radiateurs en diminue la puissance. Parfois, il devient même impossible de chauffer suffisamment votre habitation. Dans ce cas, il est urgent de purger vos radiateurs. Quand et comment ? Suivez le guide.

Vous devez purger votre radiateur si…

      Il émet des bruits bizarres

Lorsque vos radiateurs émettent des borborygmes ou des claquements, c’est généralement à cause de l’air contenu dans les canalisations. Outre le fait que ces bruits sont dérangeants, ces bulles d’air peuvent également provoquer l’oxydation des conduits. Il convient d’agir, et vite !

      Il ne chauffe plus suffisamment

Lorsque vos radiateurs ne chauffent plus (suffisamment), il est temps de les purger. En général, la partie inférieure reste chaude, mais la partie supérieure est tiède ou froide. Le problème peut également se poser pour un radiateur séparé alors que les autres fonctionnent parfaitement.

Un, deux, trois, purger !

L’air peut s’accumuler en toutes saisons dans les radiateurs. Mais il est bon de purger vos radiateurs au moment où vous commencez à chauffer, afin d’être tout à fait prêt pour l’hiver.

Un, deux, trois, c’est déjà fini !

Purger vos radiateurs est une opération très simple. Procédez comme suit… et c’est déjà fini :

  1. Ouvrez tous les radiateurs à température maximale.

  2. Attendez quelques instants, puis coupez le chauffage central.

  3. Laissez vos radiateurs refroidir.

  4. Procédez radiateur par radiateur et commencez par le plus proche de la chaudière.

  5. Fermez la vanne thermostatique et ouvrez la vis de purge. Placez en seau en dessous et laissez sortir l’air. Un peu de liquide risque de s’écouler.

  6. Fermez la vanne lorsque tout l’air est sorti. Pratiquez de la sorte pour tous les radiateurs.

  7. Contrôlez ensuite la pression de l’eau dans votre chaudière pour voir si elle est toujours à niveau.

Vous avez encore des questions sur le fonctionnement des radiateurs Vasco ? N’hésitez pas à contacter un spécialiste proche de chez vous.

À ce sujet blogpost

Étiquettes: