Search form

Vous vous demandez quelle est la température ambiante idéale chez vous ? Régler la température selon les pièces de la maison est avant tout une question de confort et de préférence, mais votre choix a également une incidence sur votre consommation d’énergie. Suivez donc ces quelques conseils pour définir la température ambiante idéale dans chaque pièce de votre maison et réaliser des économies sans le moindre effort !

La température ambiante idéale dans votre salon

C’est dans votre salon que vous vous trouvez la plupart du temps, que ce soit en tenue chic pour un apéro entre amis ou en pyjama devant un film ? Sachez que la température ambiante idéale dans cette pièce à vivre est de 19 à 22 degrés. Certaines personnes n’hésitent pas à ajouter quelques degrés, mais tout le monde ne peut se permettre des factures au montant astronomique. Quoi qu’il en soit, une température ambiante de 21 degrés suffit amplement pour une pièce à vivre.

Avis aux amateurs de décoration contemporaine, les radiateurs design sont tout indiqués pour le salon. Ils offrent une foule d’avantages puisqu’ils sont puissants, efficaces et fabriqués avec soin jusque dans les moindres détails.

Température optimale dans votre salle de bains

Une salle de bains froide est aussi désagréable qu’une douche froide ! Ici, la température ambiante idéale avoisine donc les 23 degrés, entre autres pour garantir un réveil tout en douceur. La meilleure option consiste à installer dans la salle de bains un chauffage par le sol combiné à un radiateur porte-serviette très pratique.

La température ambiante dans la chambre

Nous passons de la pièce la plus chaude à la pièce la plus fraîche de la maison : la chambre à coucher. Pour dormir sur vos deux oreilles durant la nuit, la température au sein de votre chambre ou celle de bébé ne doit pas dépasser les 20 degrés. Pour beaucoup, la température ambiante idéale y est d’ailleurs de 15 ou 16 degrés à peine.

Et lorsque vous n’êtes pas chez vous ?

Dans ce cas, la température ambiante idéale dépend de la durée de votre absence.

●      Durant la journée, lorsque vous travaillez et que vos enfants sont à l’école, vous pouvez couper totalement le chauffage. La température maximale ne diminuera que de quelques degrés.

●      Si vous partez pour deux semaines en vacances et que vous éteignez complètement le chauffage, la température ambiante risque de chuter fortement, ce qui peut provoquer des problèmes d’humidité. Il est donc préférable de régler le thermostat à une température modérée (14 degrés par exemple) durant votre absence.

Lorsque vous partez en vacances, l’idéal est de garder une température ambiante minimale. Grâce à un thermostat digital, vous pouvez alors programmer une date (la veille de votre retour) pour augmenter le chauffage et profiter de votre nid douillet comme si vous ne l’aviez jamais quitté.

À ce sujet blogpost

Tags: