Formulaire de recherche

Vous associez uniquement l'isolation à la construction d’une maison écoénergétique ? Détrompez-vous, la ventilation, le chauffage et l'équipement domestique peuvent aussi vous aider à diminuer votre consommation d'énergie. Découvrez les cinq piliers d'une habitation verte digne de ce nom.

1. Isolation et étanchéité à l'air 

Une maison écoénergétique ne se limite pas à l'isolation. Une excellente isolation thermique est au contraire le point de départ de l'habitation. Durant les mois d'hiver, l'isolation permet de garder la chaleur à l'intérieur tandis qu'en été, elle empêche la chaleur de rentrer. Il est important que toutes les surfaces soient bien isolées de la même manière : les murs, le toit, le sol, les fenêtres, les portes... D'autres aspects comme l'orientation de la maison et l’utilisation de parasol ou de marquise jouent un rôle essentiel à cet égard. Il faut en outre coupler l'isolation à une bonne étanchéité à l'air afin de limiter les pertes de chaleur au maximum.

2. Ventilation

Ne négligez pas l'enjeu de l'étanchéité à l'air qui permettra de rafraîchir votre habitation de manière économique et efficace. La ventilation naturelle par les fenêtres, les sillons et les bouches d’aération n'est plus suffisante en ce qui concerne les habitations modernes. Elle doit être remplacée par un système de ventilation mécanique pour profiter d'un climat sain et ce, à tout moment. Choisissez le système de ventilation C ou (mieux encore) le système D avec récupération de chaleur.

3. Chauffer tout en économisant de l'énergie 

Le troisième pilier d'une maison écoénergétique est le choix minutieux d'un système de chauffage qui offre le plus de chaleur possible à moindre coût. En d'autres mots : un chauffage central de qualité. Sans oublier les appareils qui diffuseront la chaleur dans les pièces, comme les radiateurs, les convecteurs et les systèmes de chauffage par le sol. La solution la plus économique et confortable est une combinaison de radiateurs efficaces et du chauffage par le sol.

4. Appareils et éclairages écoénergétiques

Le chauffage représente la plus grosse partie du budget énergétique, mais les électroménagers et l’éclairage peuvent aussi consommer pas mal d'énergie. Vous pouvez atténuer le problème en choisissant des appareils avec un bon écolabel. Ils fournissent les mêmes performances, mais en consommant moins d'énergie. Les lampes économiques et l'éclairage LED permettent aussi d'économiser de l'énergie.

5. Énergie verte 

Combinez ces quatre piliers avec le dernier (et peut-être le plus important) : l'énergie renouvelable. Avec des panneaux solaires sur le toit et une pompe à chaleur, vous créez vous-même votre énergie. Cette approche durable et écologique ne vous coûte rien. Le prix d'achat, l'installation et l'entretien sont amortis à terme. 

À ce sujet blogpost

Étiquettes: