Formulaire de recherche

Votre chaudière est le cœur battant de votre habitation. Sans chaudière, pas d’eau chaude, pas de température agréable de 21 degrés dans la pièce de séjour, ni d’essuies de bain chauds dans la salle de bains. Il faut donc bien entretenir votre chaudière. Cette dernière doit être contrôlée et entretenue à des périodes déterminées par la loi. Découvrez ce qu’il en est dans cet article.

L’entretien de la chaudière au gaz

La loi différencie un chauffage central au gaz et au combustible liquide ou solide. Lorsque vous vous chauffez au gaz naturel, au butane ou au profane, et que votre chaudière a une puissance d’au moins 20 kW, un entretien bisannuel est obligatoire.

L’entretien de la chaudière au mazout ou au combustible solide

D’autres chaudières doivent être contrôlées plus régulièrement. Dans les cas suivants, la loi vous oblige à faire contrôler votre chaudière tous les ans :

  • Chauffage central au mazout, avec une capacité d’au moins 20 kW ;
  • Appareils de chauffage central au bois, aux pellets, au charbon ou à d’autres combustibles.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Vous, l’utilisateur final, êtes responsable de l’entretien de votre chaudière. Cela vaut donc aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires. Vérifiez l’attestation actuelle et prenez rendez-vous à temps avec un technicien reconnu pour un nouveau contrôle :

  • Le technicien contrôle différents éléments : la cheminée ou l’évacuation des fumées, l’appareil même, la combustion, l’aération dans la chaufferie… Votre chaudière est impeccable ? Il faut alors peu d’entretien. Le technicien doit parfois amener son outillage afin de nettoyer et remettre l’ensemble à niveau.
  • Après avoir effectué le contrôle, le technicien vous remet l’attestation de nettoyage et le certificat de combustion. Gardez ces attestations et faites-en une copie si nécessaire pour le propriétaire.

À ce sujet blogpost

Étiquettes: