Search form

Comme nos maisons sont toujours mieux isolées, le chauffage à basse température est de plus en plus populaire. Le chauffage basse température(CBT) propose une chaleur plus uniforme, plus constante et plus écologique que le chauffage central classique. Et ce qui ne gâche rien, il est très intéressant côté budget ! 

Qu’entend-on par chauffage basse température ? 

Dans le cas du chauffage central classique, la chaudière chauffe l’eau entre 75° C et 85° C. Dans le cas du chauffage basse température, cette température est comprise entre 35° C et 55° C. Compte tenu de cette faible température, le rendement des éléments de chauffage est nettement supérieur à celui des chauffages traditionnels. Tout bénéfice pour l’environnement et pour votre portefeuille ! 

Quels sont les avantages ? 

●     Économie d’énergie 

Dans une maison bien isolée, le chauffage basse température permet de réduire la consommation d’énergie de 30 %

●     Moins de courant d’air et plus de coins froids 

Dans le cas du chauffage basse température, la température de l’air au plafond n’est pas beaucoup plus élevée que celle de l’air à hauteur du sol. La chaleur est donc plus uniformément répartie que dans le cas du chauffage traditionnel. Vous avez ainsi nettement moins de désagréments comme les courants d’air et les coins froids. 

●     Un air plus sain 

Avec un chauffage basse température, vous réduisez la concentration des poussières en suspension dans votre maison, parce qu’il y a moins de courants d’air dus à l’ascendance de la chaleur. Vous évitez aussi les brûlures de poussière (particules de poussière qui se déposent sur des surfaces métalliques brûlantes) et vous réduisez les risques d’irritation des voies respiratoires. 

●     Pratique 

Avec un chauffage basse température, il n’est pas nécessaire de baisser le thermostat quand vous allez dormir ou devez quitter la maison. Vous ne devrez le baisser qu’en cas d’absence prolongée (p. ex. pendant les vacances). 

Quels sont les inconvénients ? 

chauffage basse température CBTAvec un chauffage basse température, surtout avec un chauffage mural ou par le sol, il vous faudra toujours attendre un certain temps avant que la température n’arrive à niveau. Il convient donc moins pour les chambres qu’il faut chauffer rapidement ou pendant une courte période. 

Quelles sont les conditions requises ? 

●     Bonne isolation 

Un chauffage à basse température n’a de sens que dans une maison parfaitement isolée. Il y crée une chaleur agréable et maintient la température uniformément. 

●     Chaudière et éléments de chauffage appropriés 

Le chauffage basse température exige une chaudière et des éléments de chauffage spécifiques. Une chaudière CBT ou une pompe à chaleur est indispensable. Si la pompe à chaleur est plus chère, elle est aussi la plus économe en énergie. Vous pouvez aussi choisir un chauffage via l’énergie solaire. Dans ce cas, vous avez besoin d’un chauffe-eau solaire. Vous souhaitez combiner plusieurs systèmes ? Tout est possible ! 

Enfin, le chauffage basse température nécessite des éléments de chauffage avec une grande surface, de manière à transmettre suffisamment de chaleur à l’air. Vous avez le choix entre des radiateurs BT (radiateurs surdimensionnés), des convecteurs BT (plus grands que les convecteurs standard), le chauffage mural, par le sol ou de plafond via une pompe à chaleur à air. 

À ce sujet blogpost

Tags: